Penmarc'h

Penmarc'h est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France. Anciennement Tréoultré.



Catégories :

Commune du Finistère - Pays Bigouden - Ville portuaire de France - Port maritime - Port de pêche - Pêche

Recherche sur Google Images :


Source image : www.palud.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • carte St Guénolé Penmarc'h. PENMARC'H est localisé au cœur du pays Bigouden, ... Le port de pêche de SAINT GUÉNOLÉ forme une animation permanente, ... (source : pagesperso-orange)
  • Penmarc'h est une commune littorale et touristique du Pays Bigouden... vous... les poissons pêchés du jour (Saint -Guénolé est le 1er port artisanal pour la... (source : abritel)

Penmarc'h est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France. Anciennement Tréoultré.

Penmarc'h (penn marc'h) veut dire "tête de cheval" en Breton. Ce nom pourrait faire référence à la forme de sa côte. (Jadis la totalité du pays bigouden s'appelait "Cap Caval" ou tête de cheval : cap venant du latin caput, tête).


Penmarch
Carte de localisation de Penmarch
Pays France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement Arrondissement de Quimper
Canton Canton du Guilvinec
Code Insee 29158
Code postal 29760
Maire
Mandat en cours
Jacqueline Lazard
2001-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Bigouden Sud
Latitude
Longitude
47° 48′ 46″ Nord
         4° 20′ 12″ Ouest
/ 47.8127777778, -4.33666666667
Altitude m (mini) – m (maxi)
Superficie 16, 39 km²
Population sans
doubles comptes
5 889 hab.
(1999)
Densité env. 359 hab. /km²

Géographie

Penmarc'h, commune la plus à l'ouest du Pays Bigouden, à l'extrémité sud de la Baie d'Audierne (Bretagne) est la plus peuplée du canton du Guilvinec, avec une population de 5 889 habitants en 1999 (21 813 pour la totalité du canton).

Le territoire de la commune est spécifiquement plat et d'une particulièrement faible altitude. On y trouve de nombreux marais lagunaires (loch) dont certains ont été drainés et comblés, surtout à Saint-Guénolé, pour gagner de l'espace pour l'habitat ou l'installation de locaux artisanaux.

La commune se compose de quatre villages :

De nombreux îlots ou écueils de dimensions particulièrement variables ponctuent toute la côte de Penmarc'h : principaux sont les Etocs au sud de Kérity, l'île Saint-Nonna à l'ouest de Saint-Pierre.

Le port de Saint-Guénolé qui présente une passe ouverte plein ouest connue dangereuse par gros temps, est protégé par deux presqu'îles granitiques : Krugen au sud, Conq au nord-ouest . Krugen est reliée à la côte par un isthme sableux. Conq est reliée à la côte par une digue artificielle elle-même protégée par des blocs de béton qui permettent de mieux briser le déferlement de la houle.

La presqu'île de Conq

La côte rocheuse granitique, (dite "côte sauvage" à Saint-Guénolé), est entrecoupée de plusieurs plages :

Ce qui surprend en arrivant à Penmarc'h c'est la nudité du paysage. En effet, à cause de la configuration du territoire et des vents forts qui y soufflent tout au long de l'année, la végétation est rase sur la commune; les arbres de quelque importance qui y grandissent adoptent fréquemment une forme "en drapeau" avant d'être un jour ou l'autre abattus par une tempête.


Communes limitrophes :

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2008 Jacqueline Lazard PS
mars 2008 2014 Jacqueline Lazard PS
Toutes les données ne sont pas toujours connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Cassini[1])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 134 1 166 - 1 462 1 727 1 781 1 783 1 867 1 964
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 987 2 029 2 227 2 431 2 641 2 871 3 238 3 600 4 298
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5 068 5 702 6 051 6 735 6 877 7 037 6 956 7 077 7 204
1962 1968 1975 1982 1990 1999 - - -
7 652 7 320 6 921 6 463 6 272 5 889 - - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Histogramme


Monuments


Croix du Poulguen

Le quartier du Poulguen comporte trois croix :

Pointe de Saint Pierre

L'ancien phare de Penmarc'h fonctionnait à partir 1831 avec de l'huile végétale, puis à partir de 1875 avec de l'huile minérale [2]. Depuis 1995 il accueille le «centre de Découverte Maritime», qui reçoit trois à quatre expositions temporaires par an. On trouve aussi une boutique, comprenant de nombreux livres sur les phares[3]. Il

Un bâtiment localisé entre le phare actuel et l'ancien accueille un ancien canot de sauvetage de la SNSM, datant de 1901, le Papa Poydenot. C'est le dernier canot de sauvetage à avirons navigable, restauré par l'association du même nom[3].

Histoire


Naufrages (paragraphe non-exhaustif)  :


Autres événements


Pour en savoir plus :

Télécommunications

Penmarc'h est la commune qui reçoit les terminaisons de plusieurs câbles transatlantiques de télécommunications, dont TAT-8 ces câbles transatlantiques pénètrent en sol français à la plage de Pors carn.

Économie

Historiquement l'économie de Penmarc'h s'est construite autour de la pêche, l'agriculture et le commerce portuaire (cabotage important au XVe siècle à Kérity entre les ports de la côte atlantique et les Pays Nordiques).

Dès le début du XXe siècle de nombreuses conserveries de poissons (sardines, sprats, thons germons, maquereaux) et accessoirement de légumes (petits-pois, haricots verts, artichauts plus tard) participèrent sans conteste au développement de la richesse de la commune.

Actuellement la pêche est le principal moteur de l'économie locale (en 2005, Saint-Guénolé est le cinquième port de pêche français en valeur) quoique le tourisme joue aussi un rôle non négligeable dans ce domaine. Le port est géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Quimper Cornouaille.

Education, culture, associations, loisirs




Personnages liés à la commune

Photos

Notes et références de l'article

  1. http ://cassini. ehess. fr/ Population avant le recensement de 1962
  2. Dreyer et Fichou 2005, p.  179 à 182
  3. ab brochure publicitaire 2007 distribuée à l'entrée du phare d'Eckmühl

Bibliographie
  • Jean-René Couliou, La pêche bretonne, Presses Universitaires de Rennes, 1997, 446 p.
  • FOYER DE L'ENSEIGNEMENT. Grandeurs... au pays de Penmarc'h : terre et mer, Les Amitiés de Lorraine et d'Alsace, 1950, 58 p.
  • LE GALLO Yves dir., Le Finistère de la Préhistoire à nos jours, Ed Bordessoules, 1991.
  • QUAGHEBEUR Joëlle, La Cornouaille du IXe au XIIe siècle, Société archéologique du Finistère, 2001.
  • DUBOIS Xavier, la crise sardinière et les mutations de la conserverie, in HUMBERT (M). La Bretagne à l'heure de la mondialisation, Presses Universitaire de Rennes, Rennes, 2002, p. 27-33.
  • DUIGOU Serge, LE BOULANGER Jean-Michel, BERROU Pierre-Jean, FLEITOUR Annick, Histoire du Pays bigouden, Ed Palantines, 2003.
  • Francis Dreyer et Jean-Christophe Fichou, L'histoire de l'ensemble des phares de France, Ouest-France, 2005, 316 p. (ISBN 2-7373-3704-6)
    voir pages 179 à 182

Liens externes

Canton du Guilvinec
Guilvinec | Loctudy | Penmarc'h | Plobannalec-Lesconil | Treffiagat

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Penmarc%27h.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 16/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu