Port de la Pointe des Galets

Aussi nommé Port-Réunion, le port de la Pointe des Galets est le principal port de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien.



Catégories :

Port de la Pointe des Galets - Port de pêche - Pêche

Recherche sur Google Images :


Source image : pedagogie2.ac-reunion.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion - Port au carrefour des routes... Créé à la fin du XIXe siècle, le port de la Pointe des Galets est ... (source : reunion.cci)
  • Le port de commerce, l'unique de l'île, est inauguré et entre en ... En l'an 2000, le trafic global de Port Réunion est d'environ 3, 3 millions.... La construction du port de la Pointe-des-Galets est liée à l'histoire sucrière de l'île.... (source : pedagogie2.ac-reunion)
  • Les ports de commerce de La Pointe des Galets et de La Possession sont ...... Port de La Pointe des Galets est le deuxième site par ordre d'importance pour... (source : ifremer)
Port de la Pointe des Galets
L'ensemble de la flotte militaire basée à Port Réunion
La totalité de la flotte militaire basée à Port Réunion
Localisation : Le Port
La Réunion
France France
Construction : 1878-1886
Activités :

Aussi nommé Port-Réunion, le port de la Pointe des Galets est le principal port de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien. Localisé sur le territoire communal du Port, dans le nord-ouest de l'île, il est l'unique port de France à cumuler les cinq fonctions de gare maritime, port de commerce, base navale, port de plaisance et port de pêche. Il est géré par la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion.

Histoire

Les travaux de construction du Port Ouest débutent en 1878. Il est livré en 1886, quatre ans après le port de Saint-Pierre, dans le sud de l'île.

Une liaison en paquebot avec Marseille est inaugurée en 1925.

De nouveaux quais sont fabriqués en 1969. Quelques années plus tard, c'est le Premier ministre d'origine réunionnaise Raymond Barre qui décidera pendant son mandat (1976-1981) de la création d'un second bassin actuellement nommé Port Est .

Infrastructures

Les infrastructures du port de nuit.

Après avoir doublé sa capacité de stockage des conteneurs grâce à de nouveaux chariots cavaliers, le port va bientôt être pourvu de deux nouveaux quais. L'acquisition d'un quatrième portique à conteneurs est d'autre part en projet. Le rendement moyen du port serait déjà le meilleur en Europe après celui d'Anvers.

Pour le reste, la réparation navale est une des nouvelles compétences du port depuis quelques années. Le Floréal et le Nivôse y sont partiellement réparés en 2006 avant de partir pour Dubaï.

Activités

La plaisance et la pêche sont concentrés au Port Ouest .

Le commerce est concentré au Port Est . En 2004, ce dernier a traité 200 000 conteneurs EVP, soit la moitié de ce qu'a traité Port-Louis, à Maurice. Le trafic est perturbé par une structure des échanges particulièrement défavorable.

Le port est la troisième base navale de France[1].

Militaires

Notes et références
  1. Descriptif du port militaire sur le site de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion.

Port Réunion, Port Louis, Port Toamasina : Vers l'émergence d'un pôle portuaire dans l'Océan Indien. Thése de géographie - Bordeaux III - 2007 soutenue par Claude Lagier. Directeur de thése : Pr F. Bart

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Port_de_la_Pointe_des_Galets.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 16/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu